Artiste contemporain

Hadida Valérie

Sculpture
France
1965

-

Les « petites bonnes femmes » de Valérie Hadida, comme elle se plaît à les qualifier, sont une rencontre poétique nous invitant à pénétrer dans son univers, à la fois féminin et intemporel, pour un voyage à travers l’âme humaine.

Biographie

Née en 1965 à Villeneuve Saint-Georges en région Île-de-France, Valérie HADIDA, sculpteur et peintre, vit et travaille en région parisienne.

Diplômée de l’Ecole d’arts plastiques et publicité de la ville de Paris (EMSAT). Valérie HADIDA travaillera dans l’atelier de Marielle POLSKA pendant 6 ans.

 

Les « petites bonnes femmes » de Valérie Hadida, comme elle se plaît à les qualifier, sont une rencontre poétique nous invitant à pénétrer dans son univers, à la fois féminin et intemporel, pour un voyage à travers l’âme humaine. Pétries, sculptées et crayonnées, ces représentations féminines nous font parcourir le cheminement de la femme, de l’adolescence à la maturité, et traverser les diverses émotions et états d’âme qui animent ces générations de femmes. Sous les doigts du sculpteur, émergent des groupes de femmes entremêlées, complices, vacillant entre multitude et plénitude…

 

Ses femmes sont “inspirantes” et on y retrouve l’inspiration des femmes de l’art pictural de différentes époques depuis la renaissance jumelée à une vision très contemporaine de la femme avec des poses apaisées et rafraîchissantes.

 

« Voila maintenant plus de trente ans que je me passionne pour le modelage de la terre. Mon cheminement dans le volume fut assez heteroclyte au début mais le fil conducteur qui me représente vraiment, c’est le féminin. Dans ce monde chaotique, j’aspire, je désire ardemment livrer une vision du monde plus apaisée, rassurante. Mon univers féminin est immuable et intemporel ; il me protège. Les « petites bonnes femmes » sont l’incarnation de la vie, encrées fermement dans la terre et la tête dans les nuages, auréolées de boucles indisciplinées ; la chevelure abondante est un attribut ultra féminin, controversée malheureusement par enjeu politique et religieux est un symbole sur lequel je m’appui pour accentuer leur silhouette, jouer avec des contours très forts. Elles sont femmes, mère, fille, amie, sœur, complice, âmes sœur, protectrice, fragile, rêveuse ….  Elles ne cachent rien mais sans s’exhiber pour autant. Elles incarnent pour moi la liberté. »

Oeuvres

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez vous à notre Newsletter. Soyez les premiers informés des dernières actualités d’In Arte Veritas ! Vous recevrez également les invitations aux vernissages et aux expositions.

Vous avez été inscrit avec succès !